Individualisation des frais de chauffage

En quoi consiste l'individualisation des frais de chauffage ?

C'est possible de mesurer la consommation de chauffage de chacun au moyen d'un répartiteur. Au moyen de cette technique, il devient possible de répartir les frais de chauffage entre les différentes personnes habitant un même immeuble. Chaque personne ne devra payer strictement que sa propre consommation et plus pour d'autres personnes qui consommeraient plus. Cela permet par ailleurs de conscientiser chacun sur l'importance d'économiser l'énergie.

Comment fonctionne un répartiteur ?

Un répartiteur ne coûte que 4 euros par mois. Selon certaines études, il permettrait de réaliser 20 % d'économie d'énergie en moyenne. Dans certains cas, cette économie peut aller jusque 40 % d'économie. Les répartiteurs se placent sur chaque radiateur. Cet outil est équipé de deux sondes. Une sonde mesure la température de la pièce, tandis que l'autre mesure celle du chauffage. Une radio permet ensuite au répartiteur de transmettre ces données pour communiquer la consommation réelle de chaque radiateur. Ce fonctionnement facilite les comparaisons d'une année à l'autre par consommateur.

Dans quel cadre légal s'inscrit cette individualisation des frais ?

Cette démarche d'individualisation des coûts d'énergie préexistait aux démarches actuelles visant à réduire la consommation d'énergie. Le Code de l'énergie de 1974 prévoyait déjà cette individualisation des coûts de chauffage et d'eau chaude en cas d'habitation collective. Un décret d'avril 2012 prévoit l'entrée en vigueur pour 2017 d'une obligation d'utiliser un répartiteur. Une loi d'août 2015 concernant le passage aux énergies vertes oblige chaque immeuble à utiliser des systèmes d'individualisation à partir d'avril 2016. Il faut donc comprendre qu'un répartiteur ne sera bientôt plus seulement utile, mais aussi obligatoire légalement.

Quels sont les avantages économique d'une individualisation des frais de chauffage ?

L'utilisation d'un répartiteur a aussi une influence sur le long terme. On observe que les personnes consomment moins la première année, mais en plus que leur consommation diminue encore la deuxième année, grâce au fait qu'ils deviennent conscients de leur responsabilité par rapport à leur consommation effective. Cette relation d'immédiateté entre leurs actes et leur consommation leur permet ainsi de développer des bonnes habitudes.

Quels conseils permettent d'économiser de l'énergie ?

On peut par exemple éteindre son chauffage quand on souhaite ouvrir la fenêtre. Il est important de veiller à un ensemble d'éléments concrets qui permettent d'augmenter l'efficacité du chauffage, comme vérifier son bon fonctionnement, éviter d'obturer sa surface de chauffage ou ne chauffer qu'en cas de nécessité et pas en cas d'absence.

Les commentaires sont fermés.